E-commerce et sécurité informatique : les entreprises doivent veiller sur les Utilisateurs

E-commerce et sécurité informatique : les entreprises doivent veiller sur les Utilisateurs

Des milliers d’achats en ligne, à toute heure et à tout moment, réalisés depuis tout sorte de dispositif. Comment est-il possible d’éviter les fraudes virtuelles? Voici quelques données d’importance.

 

Soit depuis des dispositifs mobiles, soit depuis des ordinateurs fixes, l’e-commerce en tant qu’habitude de consommation est loin d’être une nouveauté. Les perspectives d’augmentation des achats virtuels n’on qu’un seul horizon : augmenter, augmenter et augmenter. Selon un rapport diffusé par Business Insider, site web dédié aux affaires et finances, 20% des latino-américains achètent en ligne et tout semble indiquer que les ventes par internet achèveront 85000 millions de dollars américains en 2018.

Personne ne douterait que nous sommes face à un panorama tout à fait encourageant en ce qui concerne ces activités, qui donnent des résultats plus que positifs dans un contexte économique pas complètement favorable. Pourtant, la fraude informatique, le hacking des comptes et les escroqueries en ligne, ces événements obligent aux consommateurs et aux entreprises d’être attentifs afin de réaliser leurs transactions en sérénité.

Cristian Amicelli, Chief Operating Officer chez Mkit, entreprise spécialisée en solutions de sécurité informatique, signale que « bien que le consommateur et les magasins en ligne puissent être victimes d’une fraude, ce sont ces derniers qui doivent renforcer les précautions. En général, certaines entreprises pensent à leur sécurité après un attaque, mais le parcours devrait être l’inverse : avant tout, la prévention. »

Comme spécialiste du secteur informatique, Amicelli célèbre les chiffres de l’e-commerce dans la région ; pourtant il souligne que « dans un contexte où les cyber-attaques sont chaque fois plus complexes, celui qu’il faut protéger est l’utilisateur, le consommateur qui achète en ligne. »

Mobile commerce versus desktop, quel est le plus vulnérable?

Le commerce mobile (ou m-commerce), représente 20 % de la totalité du commerce électronique en Amérique Latine. C’est la modalité d’achat qui se développe le plus, grâce au prix réduit des équipes, en comparaison de celui des ordinateurs fixes et portables et, notamment, grâce à leur portabilité. Cependant, cela signifie que le m-commerce est plus vulnérable au hacking ?

« Il n’y a pas de grandes différences entre les deux cas, concernant l’attaque en soi-même. Il est possible que les téléphones portables, ayant un écran plus petit, ne permettent pas d’afficher toutes les informations. Pourtant, les applications offrent un grand éventail de possibilités, compte tenu du fait qu’elles sont tenues de veiller à la sécurité des utilisateurs », affirme Amicelli.

Certains conseils

Prendre les mesures nécessaires pour ne pas devenir une victime d’une attaque n’est plus si difficile qu’avant. D’une part, les spécialistes de Mkit conseillent aux utilisateurs de ne pas accéder aux sites de e-commerce à travers des liens reçus par courrier électronique ou par tout autre moyen de messagerie; en plus, il faut réaliser les achats dans un canal sécurisé, identifié avec HTTPS et, à risque d’être évident, il faut toujours s’assurer de la sécurité de la plateforme du magasin on line.

D’autre part, ce sont les plateformes d’e-commerce qui doivent se placer à l’avant-garde des mesures préventives contre les cyber-attaques. « Il faut que les entreprises mettent en œuvre des politiques de développement sécurisé et qu’elles réalisent audites périodiques dans le but de réduire les brèches de sécurité. Il est aussi nécessaire qu’elles soient informées des vulnérabilités issues des protocoles, services et produits utilisés dans leurs plateformes, afin de prendre des contremesures rapides et efficaces », termine Amicelli.

La fin d’année est proche et c’est une saison de célébrations et des cadeaux. Rien n’est plus confortable que l’e-commerce pour résoudre les achats, mais il ne faut pas oublier d’être attentif afin d’éviter les fraudes et les chagrins dans un moment de joie.

IdO et sécurité informatique : les risques de vivre hyper-connectés

IdO et sécurité informatique : les risques de vivre hyper-connectés

MKIT s’est distinguée à la Hackers to Hackers Conference au Brésil

MKIT s’est distinguée à la Hackers to Hackers Conference au Brésil