MKIT s’est distinguée à la Hackers to Hackers Conference au Brésil

MKIT s’est distinguée à la Hackers to Hackers Conference au Brésil

L’entreprise dédiée à la Sécurité Informatique s’est distinguée á la conférence
rejoignant à Sao Paulo les principaux référents de l’activité

Mkit a participé à la 14ème édition de la prestigieuse Hackers to Hackers Conference, qui a eu lieu au Brésil. En plus d’intégrer le programme, avec l’exposé de son CEO, Matias Katz, sur les «Registres médicaux dans le marché noir », la compagnie a été aussi protagoniste en qualité de sponsor de l’événement.

Katz a indiqué la manière de faire face à ce type de menaces de sécurité : « La combinaison correcte de processus de défense avec l’exécution de tests quotidiens et de mécanismes de détection peut générer une différence significative dans le niveau d’exposition de toute organisation. »

En qualité de sponsors officiels, les membres du board de Mkit ont pu accéder aux endroits privilégiés, où ils ont pu développer des relations avec les membres d’autres entreprises de la région, en plus de présenter leur stratégie et leurs services à niveau mondial, dont Network Threat Alert. a été l’étoile.

Par ailleurs, il y a eu des procès de recrutement des nouveaux talents. Parmi les profils retenus, l’entreprise a incorporé un Back End Developer, un Full Stack Developer et un Senior Security Researcher, en renforçant ainsi son équipe régionale.

De cette manière, Mkit a eu une nouvelle participation d’importance à la H2HC, dont elle fait partie depuis 2012.

À l’intérieur de la H2HC, selon les membres de Mkit

L’équipe de Mkit a partagé en première personne ses impressions sur l’expérience à Sao Paulo:

« H2HC est une conférence unique, avec des exposants internationaux de premier niveau, qui ne voyagent qu’à 2 ou 3 conférences dans le monde et seulement par affinité (parmi lesquelles, l’H2HC) ; par ailleurs, la conférence donne un endroit de contention et d’apprentissage aux étudiants et débutants, grâce aux dissertations d’un niveau moins élevé et avec une approche plus académique, présentées en langue portugaise (au lieu de la langue anglaise, qui est réservée aux dissertations plus techniques) et grâce à la collaboration des dizaines de communautés (Hacker clubs tels que Garoa, du Brésil, conférences d’autres pays comme Andsec, d’Argentine, ou bien d’équipes d’enjeux techniques venant, par exemple, d’Allemagne, dans le seul but de fournir leur matériel aux assistantes). Dans les couloirs on respire un air de camaraderie et d’amitié, il y a des salutations et des embrassements, de la musique, des discussions techniques et des bavarderies, les gens sont assis par terre ; c’est un espace de détente. Entre toutes les conférences similaires auxquelles j’ai assisté, dans 4 continents, c’est l’une des meilleurs que j’ai connais », Matias Katz, Chief Executive Officer de Mkit.

« Compte tenu qu’il s’agit de ma première visite à cette conférence, je suis très étonné par le salon H2HC University. L’idée d’avoir des activités pour ceux qui commencent dans le champ de la sécurité informatique m’est semblée excellente. Il faut souligne le niveau technique des dissertations. C’est un rendez-vous incontournable pour l’année prochaine », Cristian Amicelli, Chief Operating Officer de Mkit.

« H2HC est une conférence où on respire de la fraternité et du bonheur. Après ma première expérience j’ai peut bien dire que là-bas, personne n’est intéressée à l’activité, aux revenus ou aux connaissances des autres. Tout le monde est reçu de la même manière et tout le monde peut faire son apport. Les gens apprennent et s’amusent. C’est le spirit que seulement Brésil peut inculquer aux personnes, les menant à vouloir aider autrui, à se rejoindre et à oublier tout ce qui n’est pas rattaché à l’événement, au moins pendant un week-end. H2HC est l’une de choses rares que fait vouloir que l’année entière passe à toute vitesse », Guido Katz, Communications Assistant de Mkit.

E-commerce et sécurité informatique : les entreprises doivent veiller sur les Utilisateurs

E-commerce et sécurité informatique : les entreprises doivent veiller sur les Utilisateurs

KRACK – Sommes-nous en sécurité ?

KRACK – Sommes-nous en sécurité ?